☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EWF - Uprising #32 - Welcome to Russia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: EWF - Uprising #32 - Welcome to Russia.   Ven 6 Sep - 20:40

MOSCOW, RUSSIA.
Siège du Parti Communiste
September 15th, 2013

Loin des projecteurs d'Uprising et de la EWF, bienvenue dans le pays du froid, le pays le plus grand par sa superficie : la Russie. Dans une salle ou sont réunis des milliers de partisans, le communisme n'est pas mort. Il vit toujours et des hommes comme des femmes se battent pour le faire vivre et l'imposer. Un homme se lève et se présente devant le pupitre. Un homme nommé Alex Koslov, ancien lutteur dans de nombreuses fédérations. Un fervent partisan du néo communisme, un membre important dans la communauté.



ALEX KOSLOV. Frères et soeurs du communisme, je me présente à vous. Je suis Alex Koslov, fidèle partisan du néo communisme. Le renouveau du légendaire communisme fondé par Marx et distribué par les grands hommes comme Staline, Lénine. Mes amis, si je suis là, c'est comme vous, c'est que je crois encore notre idéologie. Nous croyons en la force du néo communisme. Nous savons que l'avenir se passe par la révolution, une Révolution Rouge. Mes amis, soyez prêts à la lutte ! La lutte se mène chaque jour et sur chaque front. Pour parvenir à une société sans classe, nous devenons parvenir à renverser le capitalisme qui nous étouffe un peu plus chaque jour. Chaque jour, le capitalisme nous tue un peu plus. Nous devenons imposer notre dictature. Celle du prolétariat. Les responsables sont nos ennemis les plus intimes, ce sont des hommes sans aucun scrupule. Ce sont ces chiens d'Américains. Depuis la fin de la grande Union Soviétique, ces chiens n'ont cessé de vouloir nous opprimer et d'opprimer tous les pays qui ne pensent pas comme leur pays. C'est ainsi qu'est né l'anti américanisme. Mes amis, nous ne menons pas un combat seuls. Nous sommes soutenus par des alliés de poids. Croyez-moi et vous verrez les portes du succès s'ouvrir si vite que vous penserez être dans un rêve. Mais l'Amérique nous craint, l'Amérique a peur de nous et nous refusent et j'en ai fait l'expérience. Je ne suis pas un ouvrier. Je ne suis pas un artisan mais un lutteur, je me bats. Je combats pour défendre fièrement les couleurs et les valeurs de la Russie.

Je peux te dire que toute la salle écoute attentivement le bonhomme.

ALEX KOSLOV. J'ai lutté un peu partout dans le monde, connaissant beaucoup de succès notamment au Mexique. J'ai été une grande superstar à la CMLL, terre de la lucha libre. Puis je me suis essayé une fédération américaine, oui j'ai voulu voir s'il était possible de percer aux Etats-Unis. Mais dans une politique étrangère qui a viré à la paranoïa après les événements du 9/11, une méfiance s'est crée pour les étrangers. En particulier, pour ceux que l'on considérait déjà comme les ennemis de leur Nation, les arabes et les soviétiques n'ont pas été épargnés. Plus aucune possibilité de trouver un bon emploi, c'était surréaliste de penser à avoir une bonne situation. Et c'est dans ce contexte que je me suis lancé aux USA. J'ai fait mes débuts à la Total Non Stop Action Wrestling, je suis arrivé dans cette fédération. Je ne changeais rien, je suis resté fidèle à moi-même. On m'a lancé dans une compétition Internationale, j'ai battu un lutteur, deux lutteurs, enchaînant les matches et les entraînements pour arriver en finale. J'étais au bout du rouleau. Qui devais-je affronter ? Un homme frais qui ne subissait pas le même traitement. Le capitaine de la team USA : Frankie Kazarian. C'est là que j'ai compris tout le complot, on a vu que j'avais le potentiel pour percer mais permettre à un soviétique de réussir à Orlando était une idée hors de mesure. Il n'était pas possible de concevoir cela dans leur idéologie. De plus, un homme qui pense et réfléchit est encore plus dangereux s'il est lutteur.



Les hommes et les femmes, partisans du communisme sont là debout. Ils applaudissent à chaque pause du jeune homme, qui reprend après avoir attendu le silence.

ALEX KOSLOV. Dans le pays ou résident les institutions comme l'ONU, un pays qui revendique fièrement d'être la première nation à avoir imposer les Droits de l'Homme. Mais tout cela n'est qu'une question d'apparence, comme de croire que le capitalisme est la solution pour mettre fin à cette période d'infamie financière. La réalité dans ce pays, c'est la propagande. Et parlons dans le domaine ou j'ai exercé, la lutte est le principal endroit ou nous, frères du communisme, sommes victimes de discrimination. Pire que ça, on nous impose des idées sous peine de nous licencier, pire nous dénigrer et détruire nos carrières. Mon passage a Impact Wrestling, m'a ouvert les yeux. C'est là que je me suis aperçu de la peur des Américains : la supériorité de l'Union Soviétique sur le capitalisme. On m'a fait affronter des lutteurs de nationalité américaine, on m'a donné l'espoir de décrocher l'International Cup mais c'est sans me méfier qu'un piège m'a été tendu. On m'a fait affronter Frankie Kazarian, le capitaine de la Team USA. Mais un guet-apens était là. On m'a défait pour marquer encore une fois, renforcer la propagande de cette idée que les Etats-Unis sont supérieurs à l'Union Soviétique. C'est une illusion. Une fausse réalité. Mais à présent, les choses vont changer. Je me vengerai de ce chien. Je me vengerai de tous ces lâches qui sont dans le déni.



ALEX KOSLOV. Je me suis relancé dans ma carrière professionnelle, après avoir essauyé les fédérations indépedantes. Mais j'ai décroché un contrat dans une fédération en plein essor, dupé par le capitalisme et qui pense pouvoir réussir. Mais moi, Alex Koslov je vais lui montrer le chemin de la vérité. Je vais mettre au grand jour l'infamie qu'incarne le capitalisme. Je vais prouver à tous que je suis l'incarnation parfaite de la supériorité soviétique sur ces chiens d'Américains. Je vais leur prouver que rien n'est fini, une nouvelle ère ne fait que commencer. Une ère prospère pour nous, une ère d'infamie pour les Etats-Unis d'Amérique. Mes frères, soyez derrière moi. Nous allons vivre l'un des plus grands combats qui nous attend. Celui du changement. Celui de la révolution.

Tous les partisans se sont à présent levés. Ils se tiennent tous debouts. Ils chantent fièrement le nom de celui qui défend leur cause.

ALEX KOSLOV. Era Wrestling Federation, tiens toi prete. La Russie vient vers toi. Un blizzard arrive et amènera par la suite les beaux jours de ta fédération en te montrant le cauchemar capitaliste. Et vous autres, lutteurs de cette fédération, qui etes dans l'illusion du capitalisme, préparez vous à subir les pires défaites mais également à recevoir vos leçons de vie. Gloire au communisme, gloire à l'Union Soviétique :!

La foule reprend en choeur.



PARTISANS. Слава в коммунизме, слава в Советском Союзе

Une nouvelle ère est sur le point de débuter, est-ce de tristes ou de bons jours que vont vivre la EWF ? La réponse sera dans le prochain Uprising.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EWF - Uprising #32 - Welcome to Russia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viner convoquée à la commission disciplinaire de la FIG
» les jumelles Averina
» Ch du Monde vétéran à Sacramento
» Canada Vs Russie
» Cheval de troie dans flatistech

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: