☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 WWL - Anarchy V - Alex Shelley vs. Edge vs. Justin Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: WWL - Anarchy V - Alex Shelley vs. Edge vs. Justin Gabriel   Ven 31 Juil - 7:58

Detroit, Michigan.
The beginning of a new day.

. Au xxie siècle, la ville est connue principalement pour son industrie automobile, comme le soulignent les surnoms populaires de la ville  : the Motor City ou Motown. This is Detroit, this is my city, this is my pride.



??? . Tu es là, Alex. Je te cherchais, je t'ai cherché à vrai dire partout das la ville. Tu es introuvable, qu'est-ce que tu fais ici, buddy ?

Alex ? Comme dans Alex Shelley ? Oui je spoil. Jon Snow n'est pas mort, second spoiler alert.

Alex Shelley. Detroit never seems so beautiful, Chris.

Chris, comme Chris Sabin, je ne vous fais pas de dessin.

Chris Sabin. Qu'est-ce que tu me racontes ? T'as fumé quoi ? Et puis des rumeurs courent partout dans la ville.

Alex Shelley. Des rumeurs, dis moi en plus.

Chris Sabin. On raconte partout sur les réseaux sociaux que tu aurais signé un nouveau contrat avec la World Wrestling Legacy. C'est vrai ces conneries ?

Alex Shelley. Ca, mon ami, ce ne sont pas des rumeurs mais la vérité.

Chris Sabin. Mais pourquoi ? Et pourquoi ne pas m'en avoir parlé ? Nous sommes amis, nous aurions pu faire un retour ensemble, un dernier tour. Like in the past, the Motor City Machine Guns.

Alex Shelley. Regarde face à toi, que vois-tu ? Moi je vois une ville. Une ville qui a perdu sa fierté. La gloire des Etats-Unis n'est plus. En 2013, notre ville est devenue la première ville américaine à demander une mise en faillite. Une dette de 18.5 milliards de dollars, c'est une somme qui frôle l'AVC. Une équipe NBA qui ne sait plus donner ce que les gens attendent d'une équipe NBA de Detroit : du combat et de l'espoir. Regarde ces années de mauvais coaching nous ont conduit à être la risée des bookmakers que l'on nous appelait les Bad Boys il y a de ça quelques temps. La fierté pour Detroit a disparue et les Détroniens en ont conscients. I want to give back to Detroit its pride. C'est pour cela que j'ai signé un contrat aux Etats-Unis pour pouvoir redonner de l'espoir et de la fierté à notre ville, je ne laisserai ma ville natale ni même ses habitants couler.

Chris Sabin. Et pourquoi ne pas m'en avoir parlé ? Tu connais mon attachement pour cette ville. Je pourrais mourrir pour elle, s'il le fallait.

Alex Shelley. Because this my last dance, not yours. Sorry bro, I have to do it on my own.

Chris Sabin. C'est quoi cet excès d'égoïsme que tu nous fais ?

Alex Shelley. Ce n'est pas de l'égoïsme, mais toute ma vie on n'a cessé de me rappeler notre période en équipe. On en a presque oublié ma carrière solo. J'ai été champion à la TNA, j'ai fait les plus belles pages de l'histoire de nombreuses fédérations indies. J'ai écrit l'histoire dans le monde du wrestling, je ne l'ai pas écrite uniquement avec toi. Je l'ai écrite avec mon travail, ma labeur et ma sueur et ça c'était solo. C'est pour cette raison que je m'en vais, que je quitte notre association pour pouvoir prouver à tout le monde qu'Alex Shelley n'est l'homme de personne, et qu'il peut réussir seul. Tu peux appeler ça une crise d'égo. De la paranoïa, mais il faut que je le fasse pour moi et pour Detroit.

Chris Sabin. Tu sais ce que je pense de ça et je n'en dirai rien. Quand commences-tu ?



Alex Shelley. This Sunday, in Moscow

Chris Sabin. Quoi ? Déjà, mais il s'agit de faire une simple apparition, enfin une promo sur ton arrivée, je suppose ?

Alex Shelley. Non, Chris. J'ai un match. Un dark match, certes mais un match ou je vais devoir faire mes preuves.

Chris Sabin. Effectivement, c'est une entrée fracasssante. Contre qui seras-tu opposé ?

Alex Shelley. Deux adversaires, un qui m'est opposé et un qui me ressemble, si on peut dire ça. Edge et Justin Gabriel.

Chris Sabin. Il va falloir que tu m'expliques qui te ressemble et qui t'est opposé, parce que je comprends un peu plus rien, mon pote.

Alex Shelley. Edge est celui qui est mon total opposé. Et pourtant il se dirige vers là ou je veux aller. Il était connu pour être le partenaire de Christian, superbe équipe au passage. Mais il a réussi à se lancer dans une carrière solo, aujourd'hui les gens se souviennent plus de ses titres en solo que de ses actions avec son ami Canadien, alors que les deux étaient plutôt marrants. Mais il m'est opposé car Edge n'est qu'un souvenir. Aujourd'hui, plus personne ne peut prendre au sérieux un lutteur qui souffre de son dos à ce point, comment espère t-il me vaincre sans pouvoir risquer de se blesser ? J'ai un profond respect pour la légende qu'il est et tout ce qu'il incarne mais il ne pourra venir à bout de moi. Je représente le futur, Edge est une légende mais il appartient au passé. Il appartient à un passé révolu et il doit apprendre à tourner la page. J'ai l'impression d'avoir à affronter un alcoolique ou un drogué qui n'aurait pas sa dose. Je comprends la passion qui l'anime mais là c'est plus son égo qui fait qu'Edge veuille revenir sur les rings. Il pense être encore le meilleur mais il ne l'est plus. Le monde du pro wrestling a bien changé en son absence. C'est fini le temps du hardcore, des chaises sur la gueule et du sang partout sur le ring. Aujourd'hui, c'est plus technique. Ca reste du catch donc il y a de violence mais ce n'est plus de la barbarie et Edge est un barbare, c'est tout ce qu'il est. Ce dimanche, je compte faire comprendre à Edge que ce sera son premier match mais sa première défaite également, lui faire comprendre qu'il n'est plus à la hauteur de ses exploits du passé. Je vais abréger ses souffrances et lui permettre de passer à autre chose, comme un bon samaritain. Je ne cherche pas à menacer Edge, ni même lui faire peur mais la réalité est là, il est trop faible pour pouvoir être en concurrence avec le joyau de Detroit : Alex Shelley. Mon tour du monde dans les fédérations indies m'a permis d'acquérir un bagage technique qui me permet de pouvoir faire face à n'importe quel type d'adversaire et d'en sortir constamment vainqueur.

Chris Sabin. Et Justin Gabriel, qu'en est-il de lui ?

Alex Shelley. Nous nous ressemblons. Parce que les gens aujourd'hui se souviennent de Justin Gabriel comme d'un ancien membre de Nexus ou encore the Corre, mais pas de sa courte et minable carrière en solo qu'il a pu connaître au sein de la WWE. Il a eu de bons runs en tant que champion par équipe, mais quand il a eu la pression sur ses épaules pour pouvoir supporter un vrai titre ? Il a échoué, il n'a jamais une pale impression. Il n'a même pas existé. C'est pour cela qu'on parle de chance du débutant. Justin Gabriel a réussi à vaincre 5 lutteurs dans un match pour devenir le King of the Mountain Champion mais il s'est averé que le lendemain, il a immédiatement perdu contre son adversaire. Certains parlent d'une opposition trop physique mais je pense que Justin Gabriel n'est mentalement pas prêt à réussir. Il n'est pas prêt à assumer la gloire, c'est pour cette raison qu'il n'a pas été le leader mais un des sbires de Wade Barrett au sein de Nexus ou the Corre. Il n'a ni le charisme ni les épaules pour pouvoir assumer ce rôle. Ce n'est pas un homme prêt, c'est encore un enfant. C'est encore un rêveur qui pense qu'il suffit d'une belle gueule pour pouvoir réussir aujourd'hui dans le monde du pro wrestling. Ce n'est pas comme ça que le monde tourne, chaque chose se mérite. And that will be your first lesson on Sunday, kid. Je ne laisserai place à aucune erreur sur le plan physique ou mental.



Chris Sabin. Alors tu es prêt, Alex ?

Alex Shelley. Plus que jamais, mon pote.

Chris Sabin. Alors va. Va rendre sa fierté à Detroit et tous ses habitants, va faire comprendre que tu es le plus brillant lutteur qu'on ait jamais vu sur un ring. Make them hear the name of the Detroit's Prince : Alex Shelley.

Alex Shelley. Thanks, pal. Ton soutien compte beaucoup pour moi.[

Une dernière étreinte et les deux amis se disent au revoir, et nous nous donnons rendez-vous dimanche pour voir le résultat de ce match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WWL - Anarchy V - Alex Shelley vs. Edge vs. Justin Gabriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sebastian Mladen et Alex Pena
» Alex Gérard/François Gérard (306 S16 A7)
» Alex du 60 alias ritalwinner
» 2010 - [Ford] Edge
» Garmin Edge 705

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: