☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 GWC - CAPITULATION - SIX MEN ELIMINATION SUBMISSION BATTLE ROYAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: GWC - CAPITULATION - SIX MEN ELIMINATION SUBMISSION BATTLE ROYAL   Dim 17 Mar - 16:05

Nous sommes dans une petite île, perdue au large de la côte Est des États-Unis. Bobby Roode prépare son match pour le pay-per view au calme, avec sa femme Suzanna. Tu sens le contexte un peu original ? Ben, il est là : ne pas tomber dans le in-ring et prendre un truc basique ; la vie matrimoniale.



SUZANNA › Que se passe t-il chéri ? Je te sens ailleurs, quelque chose t'occupe l'esprit, dis moi tout.

BOBBY ROODE Effectivement, tu n'as pas tort Suzanna. Mais je ne pourrais pas t'expliquer, car tu ne comprendrais pas le quart des choses. Business is businnes. Je t'ai dit lorsque nous nous sommes mariés, mes affaires sont mes affaires, elles ne te concernent pas une seconde.

SUZANNA › Pourquoi cette méfiance ? Je t'ai toujours été fidèle, non ? J'ai toujours cru en toi, fais moi confiance.

Sans prêter attention à sa femme, il se lève et la regarde avant de quitter la chambre. Suzanna pleure, elle pleure parce que c'est une dispute habituelle entre un mari et une femme. Elle pleure la perte de l'homme qu'elle a épousée, elle pleure le changement de son mari en monstre.



Une salle de bains, un miroir, rien de mieux pour faire parler un homme seul.

BOBBY ROODE Les choses ont changé, je ne suis plus celui qui faisait confiance à tout le monde. J'ai appris l'égoïsme, j'ai appris ce qu'était la solitude et le pouvoir. Trois choses que vous pouvez posséder sans même avoir besoin de l'aide de qui que ce soit. Les gens peuvent m'en vouloir ou me faire des reproches, ça ne changera rien. Je n'aurai aucun remord. J'ai appris à penser à moi et mes intérêts avant de penser à ceux que les autres veulent. C'est en agissant ainsi que j'ai compris que lorsque je faisais ce que je voulais, je pouvais atteindre n'importe quel objectif parce que je le pouvais, que j'en possédais tout le talent. C'est aussi simple que ça. C'est ce qui s'est produit à Revolution #4, et c'est ce qui va se reproduire à Capitulation, au premier pay per view de la Global Wrestling Championship. Il n'y aura pas de drapeau blanc, il n'en restera qu'un. Un seul lutteur qui n'aura pas abandonné parmi les six participants, un seul qui aura réussi à faire plier tous ses adversaires. Ce lutteur, c'est moi. Ce lutteur est l'avenir et les beaux jours de la GWC. It's Bobby Roode. Ce match, cette Six Men Submission Battle Royale s'annonce sous ses meilleurs auspices, 4 hommes et 2 femmes. Là réside toute la contradiction dans ce match, on parle d'un Six Men Elimination Match et on se retrouve avec deux femmes, n'y voyez pas aucun machisme mais quand on regarde les prétendants dont moi, qui suis l'un des tout meilleurs, on se doute bien que ces deux femmes ne pourront pas supporter la pression de nos coups et seront rapidement éjectées hors de ce match, en toute logique. Je ne peux pas être plus clair concernant ces deux cas, mais en tout cas ce match aura à coeur de montrer toute ma supériorité technique et ma capacité à m'adapter à chaque adversaire. Par toute ma splendeur, je ferai en sorte de faire souffrir chaque adversaire de manière différente avant de le faire abandonner. Let's have some fun in this game.

Il est un peu pas '' normal '' le Bobby et encore ses adversaires c'est pire.

BOBBY ROODE Et en parlant de jeu, on pourrait parler d'AJ Lee. Pour elle, ce divertissement n'est qu'un jeu. Pour moi, c'est un business, là ou elle voit une source d'amusement, je vois des minutes qui se transforment en profit. On pourrait penser que les deux visions n'ont aucun intérêt en ce qui concerne nos luttes mais au contraire, elles veulent tout dire. Elle ne prend pas ça au sérieux, elle prend ça à la légère, Bobby prend ça au sérieux et reste concentré, ce qui me permet d'offrir des performances spectaculaires, hors du commun. Ce sont des petits détails qui font la différence entre moi et AJ Lee, et c'est ce genre de différences qui m'a permis de vaincre AJ Lee la semaine passée, et de refaire la même chose cette semaine lors de Capitulation sans aucun effort particulier. Sans aucun effort particulier, parce qu'en plus d'être instable, AJ Lee est fragile. AJ Lee est facilement maîtrisable et la colère ne peut pas permettre à qui que ce soit de parvenir à ses fins. AJ Lee n'a pas de talent, il ne faut pas se le cacher, sa réussite n'est due qu'à son charme comme l'ensemble des Divas, c'est à coups de sourires, de culs remontés, et de '' oops,' you've seen my boobs '' que les Divas réussissent de nos jours. Bobby Roode a sué sang et eau pour se faire une place dans l'élite, j'ai du me battre avec mon talent et mes armes pour me faire un siège ici. Et à Capitulation, je montrerai à cette adolescente d'AJ Lee qu'il ne suffit pas d'avoir un sourire Colgate et un joli petit cul pour devenir champion, c'est une question de talent. Je t'apprendrai la sodomie sponsorisée par Colgate, lorsque je t'aurai fait taper trois fois pour abandonner en te souriant lorsque tu quitteras ce ring, que tu retourneras à ta place : au plus bas de l'échelle.



BOBBY ROODE La seconde intrus, Lita. Celle que l'on surnomme l'Extreme Diva a perdu de sa splendeur. La semaine dernière, elle avait du mal à suivre le rythme du match, alors comment croire qu'elle puisse finir par être championne, lundi face à deux fois plus d'adversaires ? C'est tout bonnement impossible. C'est inimaginable. Soyons un peu logiques, un match ou se seront trois hommes plutôt banals mais un homme exceptionnel, si elle parvient à éliminer deux des banals, on pourra parler d'exploits. Mais la réalité est toute autre ; la réalité c'est que je vais coller une raclée à cette salope de Lita, qu'elle risque de s'en souvenir toute sa vie. Alors certes, Lita fait partie de ce genre de lutteuses téméraires, mais je suis Bobby Roode. Je ne suis pas n'importe quel lutteur de seconde zone, je suis parmi les meilleurs lutteurs dans le circuit, j'ai dominé des hommes partout dans le monde. Et ce n'est pas une femme comme elle qui risquerait de m'intimider. Elle fait partie des légendes, mais comme toutes les légendes, il existe un âge d'or mais celui n'est pas infini et l'âge d'or de Lita est bien loin derrière elle. Ce n'est plus d'actualité, le présent et le futur ne se construisent qu'avec qu'un seul nom, celui de Bobby Roode.

Un silence, un regard vers le miroir avant de reprendre.

BOBBY ROODE Tiens, en parlant du passé, parlons d'un autre lutteur déchu qui n'est plus que l'ombre de lui même ; Chris Jericho. Ce serait de la mauvaise foi que de ne pas reconnaître que Jericho fait partie des légendes de cette industrie, mais ce qu'il faut aussi dire c'est que tout au long de sa carrière, les gens ne l'ont jamais vu comme un lutteur de premier ordre mais comme un divertisseur, comme un clown. Et les clowns ne rapportent jamais énormement, voilà pourquoi la carrière de Chris Jericho est un semi-échec. Voilà pourquoi ma carrière sera la plus glorieuse, car je ne suis pas plaire et divertir les gens, je suis uniquement là dans mon propre intérêt, je suis uniquement là afin de briser des corps, faire souffrir des adversaires et les entendre me supplier de les gracier, voilà ce qui me différencie de Jericho. Contrairement à Jericho, je n'ai pas besoin de sans cesse évoquer mes gloires passées, je n'ai pas besoin de rabacher à longueur de promos combien j'ai été le meilleur dans la passé, quels titres j'ai pu remporter parce que j'ai été le meilleur dans le passé, je suis le meilleur à présent et je serai le meilleur à jamais, dans la postérité. Je marquerai cette industrie comme jamais aucun lutteur n'a su le faire, je la marquerai de l'empreinte de la Roode Corporation. Je compte bien apprendre à Jericho que je ne suis pas un clown, je ne suis pas comme les autres : I'm a monster.



BOBBY ROODE La définition d'un monstre est un individu ou une créature dont l'apparence, voire le comportement, surprend par son écart avec les normes d'une société. Il est vrai que son apparence surprend la société, un géant vêtu de rouge et d'un masque, ce n'est pas banal mais pour tout le reste, il est tout ce qu'il y a plus ordinaire, tout ce qui est de plus normal. On ne peut pas prétendre être un monstre si on n'agit pas comme, j'en suis. Je n'agis que pour moi, quitte à ce que les gens soient blessés et ne s'en relèvent plus, quitte à ce que je brise des carrières, mon ascension vers la gloire n'a pas de limite, j'utiliserai n'importe quel moyen pour y parvenir, et Kane lui n'a jamais agi de la sorte, il s'est contenté d'être dans la norme, sans jamais dépasser cette limite, par peur. Par crainte, une crainte qu'il a cache derrière son masque, sa honte, sa norme et son manque d'originalité et de talent. Voilà ce qui cache derrière le masque de Kane, il n'y aucune horreur là dedans, il n'y a que de la faiblesse. A Capitulation, je mettrai à nu cette faiblesse et je ferai plier ce géant fragile en moins qu'il n'en faut, je parviendrais à éliminer celui que tout le monde considère dangereux et par la même occasion, je mettrai à cette vulgaire mascarade qu'incarne Kane. Ce match s'annonce sous des facilités plus qu'évidentes. Je dominerai sans exception chaque opposant et je commencerai l'ère qui mettra la GWC sur une nouvelle voie, celle du profit et de la renommée internationale. Lors de Capitulation, je ferai tomber les masques et je montrerai au monde entier que le seul talent qui existe dans cette fédération, c'est moi. Nobody else.

Un regard en arrière, Bobby Roode ne souhaite pas voir sa femme écouter aux portes. Il reprend rapidement.

BOBBY ROODE Kane n'est pas le seul adversaire qui cache son absence de talent derrière un masque, Mistico lui aussi est de ces gens qui pensent qu'un masque donne des pouvoirs et vous permet d'être plus fort que n'importe qui. Ce ne sont que des bêtises. Un homme naît avec du talent, nul objet ne peut lui permettre d'obtenir une force supérieure, seul l'entraînement permet de s'élever mais ça Mistico est dans l'ignorance et face à cinq adversaies, ses numéros de voltige n'auront aucun effet. Ils seront tout bonnement inutiles car à Capitulation, ce ne sera pas un concours de voltige mais bel et bien une épreuve de force. Ce sera l'occasion de voir lequel d'entre nous est le plus endurant et le plus à même de résister à la souffrance réelle, de ne pas abandonner pour pouvoir toucher l'or, mais dans ce registre là, Mistico et moi ne sommes pas de la même cour. I'm part of top players whereas Mistico is only a rookie, in this game. Et le niveau amateur ne suffira pas pour créer l'exploit, car je compte calmer direct ceux qui croient aux surprises et aux miracles, je vaincrai chacun d'entre eux en prenant le soin de les faire souffrir comme ils le méritent. Mistico n'est qu'une combinaison de fantaisies à laquelle je compte bien mettre fin. Je lui ferai comprendre que tous ces sauts et voltiges n'ont aucune utilité, je lui ferai apprendre comment faire souffrir un homme en me servant de lui comme cobaye et finalement, je lui apprendrai que ce qui le sépare de moi, c'est le talent et tout le potentiel de destruction que je dégage lorsque je suis dans un ring.



BOBBY ROODE This Monday, it will be the beginining of the Bobby Roode's reign. It will be the beginning of the endless domination of the perfect wrestler over the GWC.

On sent toute la rage émaner de Bobby Roode. [/color]

[size=14]BOBBY ROODE
I will teach to each of my opponent what pain is, what suffer means. I will give them a lesson they wouldn't forget.

Il frappe alors le miroir, pris par sa colère. [/color]

[size=14]BOBBY ROODE
Be ready to bow down to your new King : Bobby Roode. Be ready to enter in the Roode Corporation's Era.

Dans la pièce d'à côté, Suzanna paniquée prend le téléphone et s'empresse d'appeler son père, tout en paquetant ses affaires.

SUZANNA › Allo papa ? [..] Es Suzanna, tengo miedo. Es Bobby, pienso que se vuelve loco, siguie criando en el baño, quiero venir a la casa. No es possible de estar con ello, se vuelve, comprende ? [..] Si, claro. Hasta luego !

En quelques instants, la colombienne s'en va tout en évitant de faire le moindre bruit. C'est ainsi que se conclut ce RP. Nul ne doute que Suzanna n'échappera pas longtemps à Bobby, en tout cas ces adversaires qui seront coincés dans la Battle Royale avec lui auront du souci à se faire. Bonne chance à tous ! #GiveMyTitleBelt #RoodeCorporation #IOwnHastag #FuckUIfYouFuckMe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GWC - CAPITULATION - SIX MEN ELIMINATION SUBMISSION BATTLE ROYAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résultats] PWS Super Card 2013 Night 1 - 04/04/2013
» WWE Wrestlemania XXX du 6 avril 2014
» [Article] Review collective du Royal Rumble 2013
» [Resultats] WWE Royal Rumble du 26/01/2014
» ROYAL CASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: