☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 GWC - REVOLUTION #3 - IBR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: GWC - REVOLUTION #3 - IBR.   Mer 27 Fév - 4:21

Sans perdre une seule seconde, nous retrouvons Bobby Roode qui est au centre de l'Impact Zone avec un micro à la main.



BOBBY ROODE › Ne perdons pas une seule seconde. Taisez-vous et écoutez attentivement l'homme qui est face à vous. Pour ceux qui l'auraient oublié, vous avez face à vous un joyau d'excellence du pro wrestling : Bobby Roode. Je ne m'égare pas plus, pour moi chaque minute est synonyme de profit, de gain. Ce que de nombreuses personnes n'ont pas réussi à comprendre dans la vie et qui sont aujourd'hui à une place que Bobby Roode ne connaît pas. La place d'un perdant, d'une personne qui a connu l'échec et les chutes. Toutes ces choses me sont inconnues car lorsque je désire une chose, en plus de la vouloir par dessus, j'ai le talent plus que suffisant pour atteindre mon but, pas comme la plupart des personnes qui sont assises dans cette Impact Zone, pour voir de nombreuses personnes qui n'en valent pas et qui paient pour cela. Vous pouvez me huer tant que vous le souhaitez mais comme le dit un célèbre proverbe japonais, la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe.

Et philosophe par dessus le marché, notre ami Bobby.

BOBBY ROODE › Si je suis venu ce soir au coeur de l'Impact Zone, ce n'est pas pour me plaindre même s'il y aurait des choses sur lesquelles encore et toujours je pourrai me plaindre. Mais c'est pour annoncer une étape qui déterminer le tournant de cette fédération. Une annonce qui sera retransmise par tous les plus grands journaux du monde, tweeté et facebooké, et je ne sais quel réseau social encore. Tout le monde ne parlera que d'une seule chose, de cette fameuse annonce faite ce soir. Et profitez en, car dans la vie médiocre qui vous attend et que vous vivez c'est le seul instant dont vous pourrez être fiers. Un instant dont vous pourrez dire que vous avez vécu, pour une fois, quelque chose de spécial ! Et voici mon annonce tant attendue : I'm leaving.

Et personne ne parvient réellement à comprendre ce que le champion par équipe de la TNA veut entendre par là. [/color]

BOBBY ROODE › Pour ceux qui n'auraient toujours pas compris le sens de cette annonce, je quitte Impact. Et ce, définitivement. Je suis désemparé de la mauvaise gestion des superstars, j'ai honte du travail de Dixie Carter qui ne sait pas comment mener à bien une entreprise. Cette entreprise déposera sous peu le bilan, et je conseille à chacune des superstars qui sont encore présentes de quitter dès qu'elles le peuvent ce taudis. Les fédérations ne manquent pas et Bobby Roode refuse d'être associé à un échec, à une défaite. Bobby Roode aspire à de plus belles choses comme la gloire, le succès et le triomphe. That's why they call me the It Factor. Il existe une seule et unique raison pour expliquer le déclin de cette compagnie. C'est la gestion des superstars, comment peut-on placer en tant que superstar principale et champion majeur de cette fédération, un homme qui a autant de titres de champions que de cures de désintoxication à son compte ? C'est tout bonnement impensable, mais c'est du made in Dixie Carter. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai pas protesté sur ce qu'on a voulu faire de moi mais il est venu le temps de réexpliquer que je ne suis pas un lutteur lambda, je suis le It Factor. Partout ou je passe, je détruis, je réduis à néant chacun de mes adversaires. Je fais ça avec classe et grâce, mes compétences techniques en matière de lutte font de moi naturellement la superstar la plus talentueuse de ce roster, mais ça Dixie ne le voit pas. Et aujourd'hui, il est trop tard.



BOBBY ROODE › Trop tard, car j'ai déjà rebondi ailleurs. Bobby Roode ne perd jamais une seule seconde car le temps c'est de l'argent. En ce moment une fédération est en train de préparer une très grosse entrée d'argent grâce à la promotion de la superstar la plus talentueuse et vendeuse de l'ère du pro wrestling, j'ai nommé moi même : BOBBY ROODE. Je suis sûr que vous brûlez tous de savoir vers où je vais m'orienter en compagnie de mes talents, et même toi Dixie dans ton bureau, en train de transpirer, tu brûles d'envie de savoir où tu pourras essayer de me récupérer mais ce sera impossible car contrairement à toi, les dirigeants ont très bien saisi que je suis un élément majeur à placer au cœur des shows, pas une personne à qui on relègue des titres par équipes. Je suis Bobby Roode, ma personne et ma lutte sont symboles de profit, de gloire, de succès, de titres de champion et d'or. Je ne vaux pas moins que ça. Mais cessons de créer un suspens qui n'a lieu d'être car après ce soir, Bobby Roode ne remettra plus les pieds dans cette compagnie miteuse. La Global Wrestling Championship. Et pour remettre les points sur les i, ce n'est pas la GWC qui signe Bobby Roode mais c'est Bobby Roode qui signe la GWC.

Dans le public, on varie entre hués et mouvements de joie à l'idée de son départ mais cela n'enchante pas le It Factor.

BOBBY ROODE › Bret Hart et Ted Turner m'ont proposé un contrat pharamineux. Un contrat en or pour une superstar en or massif. Voilà comment résumer la situation ? Ils ont fait le genre d'offres qu'on peut difficilement refuser. Mais ce genre d'offres sont à la hauteur de la personne qui se tient au milieu du ring. Je ne suis pas comme les autres superstars, qui sont de l'autre côté dans les backstages. J'ai longtemps trop donné pour les autres. J'ai longtemps été de ceux qui pensaient aux autres, mais tout cela est révolu. J'ai compris que si je voulais mon heure de gloire, que je voulais accomplir ma destinée ; il fallait que je pense à moi avant tout. Et c'est ce qui se passe de mieux, regardez ce que je suis devenu : l'une des superstars les plus talentueuses dans l'industrie du wrestling. Je ne fais plus partie de la catégorie des clowns qui composent en grande majorité les rosters des fédérations, je fais partie de l'élite. De ce qui fait de mieux. C'est comme ça que je suis reconnu et je compte bien encore marquer l'histoire et la postérité avec l'écriture de nouvelles légendes où je serai le héros. Continuez de me huer, continuez de rester dans votre médiocrité. Je sais ce que vous ressentez en me voyant. Ce n'est pas de la haine, mais de la jalousie. De la jalousie car vous mourrez tous d'envie d'être moi, mais malheureusement ce n'est pas possible pour le commun des mortels comme vous.

Rien à faire, la foule ne cesse de huer Bobby Roode.

BOBBY ROODE › Et l'histoire commence par s'écrire à nouveau lors du troisième Revolution, le show de la Global Wrestling Championship. Je ferai mon apparition et je marquerai les esprits, comme à chacune de mes apparitions. Une nouvelle ère est sur le point de débuter. Une ère où aucun obstacle ne tiendra s'il tente de se mettre sur ma route. It will be the It Factor Era. Ce show va être le début d'une route vers les sommets, une route que rien ni personne ne pourra m'empêcher de prendre la destinée vers laquelle je veux aller : dominer cette fédération sans égal. Je compte bien m'imposer comme un roi, et en faire mon royaume. Triple H peut me regarder et s'amener avec son sledgehammer, c'est moi qui deviendrait le nouveau Roi des Rois ici à la GWC. Il n'y a qu'un seul être awesome, c'est moi que ce soit bien clair. Contrairement à Dolph Ziggler, je n'ai pas besoin de voler le show pour être sous le feu des projecteurs. Car voler quelque chose signifierait que cela ne m'est pas légitime or personne ne mérite plus que toi d'être en haut de l'affiche. Tout le monde est assez conscient d'esprit pour reconnaître que je suis de ceux qui composent l'élite.



BOBBY ROODE › I have a last personal message to give for GWC's wrestlers. Be ready to face the It Factor. Be ready to feel all the world pain. And do not forget to bow down front of your new King, your new Master : Bobby Roode.

Sur ces derniers mots, Bobby Roode lâche le micro au sol et repart vers les vestiaires avant de quitter définitivement Impact, nul ne doute qu'il aura du succès là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GWC - REVOLUTION #3 - IBR.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» No Marlin Revolution mais mon Rollergun
» Carter Revolution
» question jantes revolution
» Reportage Turbo sur My Mini Revolution
» vds 16 ecrou de roue revolution ou mamba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: