☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HOW - Destiny #1 - Magnus & Cesaro vs. Brisco & Hennig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: HOW - Destiny #1 - Magnus & Cesaro vs. Brisco & Hennig   Jeu 20 Déc - 14:21

C'est dans un endroit chic en Europe que nous nous retrouvons. Dehors, le froid incite les gens à vite entrer dans un endroit où se réchauffer. Antonio Cesaro ouvre donc la porte d'un grand restaurant vide de monde. Très vite, on vient le débarasser et le Suisse inspecte les moindres recoins de ce qui semble être un restaurant qu'il a réservé. Pourquoi ? On se le demande, pour le moment. Très propre sur lui, la sensation Suisse va alors s'installer à une table. C'est après quelques minutes que Magnus passe la porte du restaurant à son tour et rejoint Cesaro après s'être fait débarasser lui aussi. Une poignée de main virile a lieu entre les deux hommes et Antonio entame la conversation.



ANTONIO CESARO.
Ponctuel, à ce que je vois. J'aurais aimé être surpris et vous voir dès mon entrée à ce rendez-vous mais il faut bien avouer que rivaliser avec l'exactitude des montres Suisse relève du défi. Comment allez-vous ? J'ose espérer que vous vous portez bien et que la légère animosité présente entre nous récemment sur les réseaux sociaux fait parti du passé. Je suis certain qu'un gentleman comme vous peut comprendre que maintenant que le temps de s'allier est venu, il faut se comporter comme deux alliés. Les anglais sont réputés pour leur éducation, pas vrai ?

Un peu d'ironie se fait ressentir dans la voix de Cesaro, alors qu'il laisse répondre Magnus.

MAGNUS. Je ne savais pas que vous autres Suisses, aviez un sens de l'humour particulièrement hilarant. J'ose espérer que vous allez cesser ce ton sarcastique avec moi-même, c'est insupportable. Je suis Britannique, j'ai des valeurs et une éducation qui impose l'admiration de mes pairs. Considérez que notre animosité est mise de côté. Mais ne vous emportez pas en parlant d'alliance, je parlerai d'un compromis pour parvenir à bout de deux lutteurs, enfin si on peut appeler ces deux déchets sur pattes, ainsi. Vous auriez pu choisir un endroit un peu plus élégant, cet endroit est quelque peu miteux, mais rien d'étonnant.

ANTONIO CESARO.
Je n'aurais pas osé vous inviter dans un endroit plus classieux que celui-ci. Je choisis les endroits en fonction de la personne que je reçois. Il était donc évident qu'un endroit banal s'imposait, bien qu'il soit exceptionnel pour des gens comme les Américains, c'est à dire le bas peuple, les déchets. Parlant de déchets, je me suis laissé entendre que c'est exactement ce à quoi nous allons nous confronter. Et l'un d'entre eux sera ce pauvre "fils de" du nom de Joe Hennig. Vous savez, j'aurais pu rire de lui mais je suis plutôt atristé qu'une personne comme lui soit dans la fédération. Il pense faire le buzz, faire beaucoup de bruits, avoir un impact fou mais il n'en est rien. Sa pauvre vidéo d'un peu plus d'une minute n'a eu que très peu de vue. Sur les réseaux sociaux, une activité folle se fait ressentir et Hennig tente tant bien que mal de s'imiscer dans la spirale.. En vain. Il ne reçoit aucun commentaire, aucun lutteur ne vient le charier, personne n'aime ses commentaires et cela a un sens. Personne ne le craint, tout le monde se moque juste de lui car personne ne s'intéresse à ce qui est superflu, sans importance et sans aucune distinction. Personne ne s'intéresse à lui et personne ne pourra jamais s'intéresser à lui car après notre rencontre, il ne sera pas en état de continuer à lutter. Je le ridiculiserai encore plus qu'il ne se ridiculise lui-même. Bien sûr, je m'occuperai de cela moi-même. Je ne voudrais pas que le travail soit mal fait, mister Magnus.

Les poings de Magnus se resserent. Comme un peu de rage sur les premiers mots de Cesaro.


MAGNUS. Ne dites jamais plus que je suis Américain, c'est pour moi une insulte d'être comparé à des gens ôtés de toute dignité et quelconque classe. Ces fous pensent que dans la vie, tout peut changer du jour au lendemain en envoyant les choses en l'air. Mais la rigueur et l'organisation sont des qualités nécessaires pour le succès et la gloire dans une vie. Regardez combien d'années a duré l'Empire colonial Britannique ? On a même crée un proverbe à son sujet. Je pense que cela parle assez de soi pour exprimer combien les Britanniques et les Américains sont différents en tout point et en tout genre. Mais revenons en aux déchets, dont vous parliez ce clown de Joe Hennig, j'ai cru comprendre que nos adversaires formaient une équipe d'amateurs. Son partenaire, un certain Wes Brisco, si je ne m'abuse est un parfait débutant. Il n'a aucune connaissance de ce qu'est le vrai wrestling, le professional wrestling et on le jette en pature dans un Colisée ou nous sommes, du moins pour ma part le gladiateur le plus accompli physiquement et le plus techniquement apte à soumettre n'importe quelle personne. Le wrestling est un jeu, que Brisco ne connait pas et qu'il découvre. Le problème de ce jeu, c'est que comme au casino on ne sent pas la roue tourner et la roue tournera dans le mauvais sens quand il croisera les coups dévasteurs du Joyau de la Couronne Angaise : Magnus. Ne prenez pas pour offense mes mots. Mais il est préférable de compter sur ma force physique combinée à mon intelligence que sur votre chance.



MAGNUS. Contentez vous de profiter de la gloire que je vous ferai connaître.

Un petit sourire arrogant est esquissé par Cesaro.

ANTONIO CESARO. Vous vous êtes trompé sur à peu près tout, sauf en ce qui concerne Brisco. Quoi qu'il en soit, profiter de la gloire, ce n'est pas ce que je fais. Non, moi, je créé la gloire. Partout où je suis allé, j'ai été un succés. Je suis un succés. Je suis exactement ce que Joe Hennig n'est pas. Il est facile de remettre la faute sur les autres mais beaucoup plus difficile de se regarder dans un mirroir. Il est parfait ? Permettez moi d'étouffer un rire. Il a échoué à la WWE à cause des politiques ? Soyons sérieux. Il a échoué car il est mauvais au possible dans un ring, rien d'autres. Si l'on ne possède que des capacités réduites, il ne faut pas s'étonner d'en être réduit à rien, ce qu'est aujourd'hui Joe Hennig. Ce qu'il fait, c'est simplement se chercher des excuses inexistantes justifiant son échec cuisant. Pathétique. Pathetic. Patetico. Armselig.

MAGNUS. Je vous rejoins sur ce point, monsieur Cesaro. Du moins, en ce qui concerne ce Joe Hennig.

ANTONIO CESARO. Il suffit de le regarder dans un ring pour se rendre compte de sa nullité. Il est basique, sans saveur, sans talent. Il ne sait exécuter que les bases, rien d'autres. C'est un amateur, nous sommes des pros.. Enfin, pour ma part. Exécuter de grosses manoeuvres n'est pas de son ressort, il le sait, il n'en tente pas. Pourquoi ? Car il est mauvais et il le sait, je le sais, tout le monde le sait. Il est médiocre. Même son finishing move est ridicule. Un pauvre neckbreaker inefficace à la portée de tout le monde. J'en ai exécuté des centaines, des milliers durant ma carrière et ce n'est pas ce qui me permet de gagner une rencontre. Ce mouvement est bien trop médiocre, il ne peut pas gagner avec cela et il ne l'emportera pas. Cela peut marcher chez les amateurs, mais nous jouons dans la cour des pros. Mais avec quoi, alors, pourra-t-il terminer la rencontre ? Avec rien. Il ne l'emportera pas, point final. Je serais vous, Magnus, je resterais tranquillement chez moi. Je n'ai point besoin d'équipier pour faire face à deux rigolos.

MAGNUS. Sans cesse, vous jacquetez. Vous êtes constamment obligé de me glisser à chaque prise de parole que vous n'avez aucunement besoin de moi. Vous savez ce que cela signifie ? C'est que vous n'êtes pas sûr de vous. En aucun point, vous savez que seul moi peut vous assurer la victoire. Moi contrairement à vous, je le sais et je ne ressens pas ce manque de confiance qui me force à vous le rappeler. Mais encore une fois, nous nous égarons. Revenons à nos adversaires, et au second, à cet amateur. Il a attendu, attendu et encore attendu longtemps qu'une des top compagnies viennent le chercher. Mais ça ne s'est jamais passé, vous savez pourquoi ? Car cet homme est tellement dépourvu de talent qu'il aurait pu attendre toute une vie tant il est lamentable sur un ring. Tout e contraire de moi, il m'a fallu uniquement deux ans après mes débuts pour que je passe pro. Deux ans, à l'époque j'avais 16 ans. Encore mineur, j'ai pu signé Pro. Ca marque combien tous les recruteurs ont compris que j'étais la star de demain, et ça s'est confirmé en 2008. Quand la TNA, et sa tête pensante Dixie Carter est venue me chercher chez moi pour rejoindre son roster avec un salaire de superstar à la clef. La place de Wes Brisco, comment est-il arrivé là ? Comme la plupart des Américains, en suppliant les choses. En implorant de leur donner une chance, avec cette idée ancrée du rêve américain. Quelle idée stupide ! Avec son esprit quelque peu étriqué, ses capacités plus que limitées, Wes Brisco est une erreur humaine et encore plus un déchet sur le plan du wrestling. S'il est ici, c'est entièrement la faute de la bassesse de son peuple, leurs esprits limités qui voient en chacun des étudiants sortis d'études un peu huppés, des espoirs qui peuvent devenir les super héros du monde. C'est de ça dont rêve les Américains que leur peuple soient vu comme le super héros, mais c'est une idée que je refuse et je rejette.

ANTONIO CESARO. Vous êtes dans le juste, mister Magnus. La victoire sera plus qu'aisée contre des amateurs de la sorte.

MAGNUS. Et puis il est arrivé à la HOW en pronant vouloir poursuivre l'héritage de son père. Quelle stupide blague ! Il reste fixé sur cette idée. Il vit et ne pense qu'à cette idée, tout le temps. Mais là tout il pense, d'autres ont déjà compris que c'est utopique, un rêve inatteignable. Malgré les critiques qui déferlent, il persiste à croire que tout cela possible, mais c'est bien beau d'y croire. Mais la question n'est pas seulement de vouloir et de croire, il faut encore être capable de pouvoir le faire ? Et tout le monde dans l'univers du pro wrestling sait d'ores et déjà que c'est une cause vouée à l'echec. A l'echec, comme lui. Est-ce que ses croyances l'ont déjà transportés vers quelconque gloire ou succès ? Non, jamais. Ce n'est jamais arrivé et ce n'est pas ici que c'est près d'arriver, parce qu'il affronte deux titans pour son premier match. Et ce match sera le début de sa descente aux enfers, mais une descente aux enfers qui sera une prise de conscience. La prise de conscience de sa carrière vouée à l'échec. Une prise de conscience qui lui fera comprendre qu'il n'a absolument aucun talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HOW - Destiny #1 - Magnus & Cesaro vs. Brisco & Hennig
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» destiny cycles england
» Cesaro liquidation judiciaire
» validation en magnus et D1
» Magnus 2013-2014.
» Ligue Magnus : 1ère Journée : Morzine/Avoriaz - Brest du 14/09/2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: