☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Attitude #13 - Alberto Del Rio vs. Chris Jericho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Attitude #13 - Alberto Del Rio vs. Chris Jericho   Mar 25 Oct - 15:20

Chaque fin du mois, l'AWC propose un house show à l'étranger, pour étendre son audimat. Une idée sobre de Stone Cold Steve Austin. Cette semaine, on se retrouve au Mexique et la star du soir qui se charge de la promotion de la fédération n'est autre que Chris Jericho.



CHRIS JERICHO. - Welcome everybody to this house show hosted by the most marvelous, the most magnificient, the most perfect wrestler in the world : Chris Jericho.

Il marque un temps d'arrêt, petit sourire avant de reprendre.

CHRIS JERICHO. - Que les femmes ne se levent par milliers, qu'elles restent assises et gardent strings & culottes sur elles. Que les hommes gardent leur haine, je ne suis pas coupable d'être le fantasme de ces dames et le modèle d'excellence. Et que tout le monde se taise et écoute attentivement ce que Y2J a à dire.Si j'ai accepté de venir ce soir à Mexico, c'est pour une seule et bonne raison. Ce n'est pas pour promouvoir l'Attitude Wrestling Corporation. Ce n'est pas pour vous encourager à suivre tous les lundis, Attitude. Je me contre fous de promouvoir la fédération de Stone Cold, comme je me contre fous des taux d'audiences de cette fédération. C'est dans mon intérêt que je suis venu ici, car mes intérêts priment sur ceux des autres. Si je suis ici, c'est parce qu'au prochain Attitude, mon adversaire est mexicain. Oui, il est mexicain. Il est comme vous, il est un misérable paysan. Comme vous, il ne vaut rien. Comme vous, il n'est pas capable de s'imposer et de réussir. Et surtout, comme vous il rêve de pouvoir atteindre le rêve américain et vivre aux Etats-Unis mais comme un bon nombre de mexicains, il échoue dans sa tentative et son rêve va être détruit par moi, je vais le transformer en véritable cauchemar. Cet homme dont je ne parle, ce misérable lutteur n'est autre qu'Alberto Del Rio.

La foule n'a pas cessé d'huer pendant son début mais à l'entente du nom de Del Rio, la fierté nationale a repris dessus et suivi par des ovations.

CHRIS JERICHO. - Je me doutais que cette réaction se ferait entendre au nom de l'enfant prodige du pays, qui a réussi à s'imposer à l'Attitude Wrestling Corporation. Mais qu'a fait l'enfant du pays pour vous ? Est-il revenu vers vous ? A t-il revendiqué sa fierté de venir du Mexique. NON. Il a même renié tout cela pour des problèmes de carte d'identité, ou est l'honneur d'Alberto ? Il est inexistant, il n'est plus là depuis qu'il a renié ses origines. Depuis qu'à Ground Zero, il a été déclaré comme clandestin sur le territoire américain, il a été perçu à sa juste valeur : comme un minable, qui a eu la chance de passer entre les mailles du filet avec un titre Corporation qui n'avait absolument aucune valeur autour des hanches d'Alberto Del Rio. C'est le contraire de ma personne qui à la WWE, ait donné une renommée, une distinction et une valeur au titre Intercontinental, j'ai fait un bon nombre des plus beaux combats de l'histoire du catch avec cette ceinture, qu'elle fut sur mon épaule ou autour de mes hanches.



CHRIS JERICHO. - Mais que représente vraiment Alberto Del Rio sur ma route si ce n'est un vulgaire obstacle ? Rien de plus, il pense que la force de la confiance de son retour et de l'acquisition de sa Green Card mais il n'est rien plus qu'un banal citoyen du territoire américain. Vous noterez que je ne dis pas américain, si vos stupides cerveaux ont su réagir mais j'emploie le terme de '' citoyen du territoire américain '' parce que cet homme n'a rien d'américain, que ce soit par le sang ou par la culture, il n'est pas américain. Il ne le sera jamais. Il n'est qu'un misérable immigré qui vient jouir du luxe des Etats-Unis. Mais pour notre match, il ne représente pas un danger. Il ne représente également pas une chose inattendue, ce n'est qu'un mexicain de plus. Un de ces luchadores parmi tant d'autres que j'ai déjà vaincu. J'ai déjà combattu Eddie Guerrero, ainsi que Rey Misterio avec succès, et il faut reconnaître que les mexicains ont ce style commun, mi high flyer mi technician entre les deux ou un des deux parce qu'ils sont incapables de former un ensemble. Tout le contraire de moi, qui suis capable de voler dans les airs et foncer sur mon adversaire, comme je suis capable de maintenir mon adversaire au sol pendant de longues minutes et lui causer des souffrances, qui pourraient lui causer des blessures avec des séquelles à vie. Je suis un lutteur complet, contrairement à Del Rio, qui se limite à un jeu de prises. Il est incapable de renouveler son style, incapable de dominer de la tête aux pieds un match entier.

A présent, la foule scande « DEL RIO ! DEL RIO ! »

CHRIS JERICHO. - Décidément, vous êtes bien têtus. Ouvrez les yeux et voyez que ce n'est pas Alberto Del Rio n'est pas l'Essence de l'Excellence comme il prétend l'être. Qu'est-ce qui justifie cet nature de l'excellence chez lui ? Qu'est-ce qui justifie cette idée qu'Alberto Del Rio est l'excellence même ? Absolument rien. Hormis son titre Corporation remporté face à une superstar viellissante, qui arrive à peine à tenir les genoux, qu'a t-il fait ? Encore et toujours la même réponse : rien. Tout nous oppose. C'est moi qui peut être qualifié d'essence de l'excellence, pas Alberto. J'ai remporté le championnat du monde à la WCW et dans la foulée, j'ai remporté le titre de champion du monde à la WWF, ce qui a fait de moi le tout premier Undisputed Champion de l'histoire de la WWE. Je suis également le détenteur du record du nombre de titres Intercontinental à ce jour. Et je peux continuer pendant de longues heures pour faire un comparatif entre moi, la grande légende ayant tout accompli et n'ayant plus rien à prouver face à votre pauvre petite superstar locale. Tout ça pour expliquer que nous sommes deux personnes opposées, nos deux styles sont aux antipôles. Alberto Del Rio n'est qu'un novice, tandis que moi je suis un expert, j'ai voyagé et combattu dans le monde entier, je suis techniquement parfait, je suis le charisme à l'état pur et évidemment le fantasme de toutes les dames dans le monde. Commencez-vous à comprendre, à réaliser que Jericho est tout simplement la perfection ?



CHRIS JERICHO. - Techniquement, nous sommes incomparables. Je suis doté de qualités, et je possède tout ce qui est requis pour être la superstar qui s'annonce comme le pilier d'une fédération à l'instar d'Alberto dont les prises sont cruellement faibles & limitées. Parlons en de ces soumissions, des superstars qui ont abandonnés face à lui et comparons. Ton Cross Armbreaker, que tu prétends être la prise ultime n'a fait plier que des superstars comme Claudio Castagnoli, Rey Misterio, des simples petits gabarits qui ne possèdent aucune capacité à résister. Moi j'ai fait abandonné des superstars comme Chris Benoit, The Rock avec mon Walls Of Jericho, tu vois ces noms ce sont des légendes et cela fait de moi une encore plus grande légende puisque j'ai réussi à les terasser, à prouver ma domination, c'est ainsi que je me suis fait un nom et que j'ai acquis une réputation de légende. C'est en battant les plus grands de ce business qu'aujourd'hui, tout le monde me respecte. C'est grâce à mon talent que j'ai réussi à bâtir un nom sérieux. Encore une chose qui nous oppose, parce que nous savons tous que c'est ton argent qui t'a propulsé dans le business de la lutte, c'est grâce à cela que tu as réussi à devenir un lutteur ayant quelques spotlights.

La foule ne supporte plus Jericho, et l'insulte en espagnol et en anglais également. Mais on vit dans une société choquée par les paroles de la Marseillaise, donc on ne va rien traduire pour le bien de la société. clown

CHRIS JERICHO. - Alberto, Alberto c'est une chose que tu ne sembles pas avoir comprise. Et c'est justement cela qui fera éternellement un lutteur médiocre, c'est qu'importe tout l'argent, toutes les voitures ou même si l'on possède tout l'or du monde, il y a une seule chose qui ne s'achète pas et dont tu n'es pas doté, c'est le talent. On se bat avec sa force et son courage, et c'est pour ça que l'on m'a surnommé Lionheart mais j'ai eu un équivalent en espagnol étant donné que j'ai fait les beaux jours de la CMLL en tant que Leon d'Oro ou encore Corazón de León. Sais-tu pourquoi j'ai acquis ce surnom ? Savez-vous pourquoi on m'a doté d'un surnom équivalent à Richard, Coeur de Lion ce n'est pas pour la beauté du surnom, non c'est parce que lorsque je combats, je suis comparable au même courage que celui qui fût Roi d'Angleterre. J'ai la fougue, la force et la hargne d'un lion. Je suis indomptable, personne n'a su parvenir à bout de la bête, la Sexy Beast que je suis. Et ce n'est pas toi qui va y parvenir parce qu'à Attitude 13 je te promets une leçon que tu n'es pas prêt d'oublier, mon cher Alberto.



CHRIS JERICHO. - Soy Chris Jericho, el Corazón de León. A Actitud 13, voy a darte una lección de lucha libre. Hasta la vista, Alberto !

C'est sur ses mots que Chris Jericho nargue la foule par un dernier sourire et quitte le ring. Je ne suis pas sûr que la promotion de l'AWC soit un succès, mais en tout cas ça promet une belle confrontation entre Chris Jericho & Alberto Del Rio. Bonne chance encore Micka'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Attitude #13 - Alberto Del Rio vs. Chris Jericho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Forme] Chris Jericho blessé ?
» [Contrat] Précision sur le futur de Chris Jericho
» [Contrat] Chris Jericho déjà reparti ?
» [Article] Chris Jericho, "Has Been" Magnifique.
» Bienvenue Chris Jericho!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: