☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stainless Steel - Andy Leavine vs. Chris Jericho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Stainless Steel - Andy Leavine vs. Chris Jericho   Lun 17 Oct - 20:06

Pour préparer un match, certains choisissent l'entraînement intensif. D'autres comme Chris Jericho préfèrent la détente.



CHRIS JERICHO. — Here we are, Stainless Steel in two days. Les choses sérieuses vont commencer et prendre leur fin lors de cette soirée. A Stainless Steel, ce sera un combat entre deux hommes, et on verra enfin ce que le vainqueur de Tough Enough possède vraiment. Et tout ça pour un combat, un débat : la garde de ses enfants. Vous vous demandez très certainement pourquoi j'ai décidé d'intervenir ? Moi qui prend les femmes pour des objets sexuels, moi qui me moque ouvertement de tout. Et bien la réponse tient en une phrase : je répugne et j’excrète l'injustice. Et c'est pour cela que j'ai choisi de défendre les intérêts de Lauren Leavine et dénoncer également le favoritisme dont faire preuve notre cher Big Andy. Ce sera le dernier épisode de la saga des Feux de l'Amour à l'Attitude Wrestling Corporation, et dans cet épisode Andy Leavine va perdre et être mis à nu face à la foule, pour enfin voir qu'il n'est qu'un misérable lutteur de seconde zone.

Chris Jericho contre le favoritisme, acte I.

CHRIS JERICHO. — Oui j'accuse que l'ensemble du staff de la Corporation fait preuve de favoritisme envers Andy Leavine, ce moins que rien et inconnu du grand public a profité du fait que l'ensemble de ses anciens coaches étaient présents dans ce dit staff, il n'a rien eu besoin de rien prouver si ce n'est un vulgaire match contre Triple H, qui plus est, sans enjeu. C'est ça qu'on appelle le mérite d'une carrière ? Il y a des mecs comme moi qui ont trimé toute leur chienne de vie, pour obtenir une place dans un spotlight d'un soir. J'ai trimé et j'ai souffert malgré tout le talent que je possédais, j'ai du prouver envers et contre tous que j'étais le lutteur par excellence, que j'étais le roi du monde et pas qu'un simple surnom pour me donner du style mais non, il a fallu qu'Andy Leavine pointe son cul et boulverse l'ordre des choses sous prétexte qu'il était lié d'amitié avec les membres de la Corporation, et nous les autres lutteurs qui combattons à chaque Attitude pour prouver qu'on est les meilleurs, on ne devrait rien dire, non tout cela est une injustice et je me fous que Stone Cold me rélegue en bas, que Trish Stratus me colle une paire de gifles avec sa paire d'obus, que Bill DeMott me montre une photo de lui plus jeune, ou encore que Booker T me dit que je suis un sucka'. Aujourd'hui, je suis celui qui sauvera l'AWC ! Voilà pourquoi j'ai défié la semaine passée, Andy Leavine pour que les choses se remettent à leur place et leur reprennent car en ce bas monde, chaque chose a sa place. Et la place de Big Andy n'est pas au top de la carte. C'est la place de l'Ayatollah of Rock'N'Rolla, de la Sexy Beast, simplement, moi : Chris Jericho.



CHRIS JERICHO. — Stainless Steel sera l'occasion également d'offrir à ce jeune coq une leçon sur l'injustice. Parce que depuis le début de l'aventure Attitude Wrestling Corporation, Trish Stratus fait office de plus qu'une coach pour notre vainqueur de Tough Enough, et oui Trish Stratus a les yeux plus gros que les seins, mangeuse d'homme qu'elle est. Elle ne peut s'empêcher de séduire un homme, de sentir qui lui appartient mais tout cela à n'importe quel prix, elle est prête à faire passer n'importe quelle excuse pour faire croire que c'est juste amical mais la vérite est que Trish ne connaît pas le mot amitié avec les hommes, elle connaît les mots blowjob, anal et d'autres mots sexuels, c'est un endroit vaste pour Trish.

Chris Jericho, défenseur des pauvres gens c'est l'acte II.

CHRIS JERICHO. — Parce oui quitte à se faire Andy, Trish a été prête à détruire une famille. Elle a été prête à voir deux enfants, encore si jeunes et si innocents ne comprenant pas pourquoi leur père part chaque semaine, ne rentre qu'une fois toutes les décennies, et par dessus le marché parle constamment d'une autre femme que leur mère. Imaginez-vous une minute à la place de ces pauvres enfants ? Ce n'est pas une situation, ce n'est pas possible pour leur éducation, pour le bien être de ses enfants. C'est pour ça que j'ai défendu les intérêts de Lauren Leavine, la pauvre femme qui aimait son homme de tout son amour et qui voyait chaque semaine, son homme à l'écran si proche d'une autre et incapable de lutter, est-ce une vie ? Je dis non, mais Andy Leavine encore une fois se croit au dessus des lois, refusant le divorce face à l'évidente situation critique de son couple ou encore voulant entrer par effraction chez son ex-femme. Mais j'y ai bien pensé, j'avais prévenu ta femme de changer les serrures et également de poser une alarme ainsi qu'une voiture de patrouille, pour sa sécurité. Ingénieuse idée hein ? C'est comme moi qui lui ait également suggeré de se rendre à Attitude 12, je savais qu'après le match, toi ou ta pouffiasse tenteriez de m'attaquer. Lauren pourrait percer aisément dans le wrestling après la raclée qu'elle a infligée à Trish.



CHRIS JERICHO. — C'est l'occasion de montrer à tes enfants, le modèle à suivre. Parce que oui, tu penses être un modèle de rigueur et de travail, certes à l'AWC ton parcours est quasi irréprochable, hormis quelques défaites par ci par là mais il faut reconnaître que tu as bénéficié bien souvent de l'aide de la Corporation. Oui, admets que tu n'es pas un modèle, admets que tu n'es qu'un moins que rien, admets également que tu es le plus mauvais père qu'on n'ait jamais vu dans l'histoire de ce business et pourtant j'ai cotoyé des mecs comme Vince McMahon. Mais toi tu es pitoyable, tu n'as rien pour toi et à Stainless Steel, je vais t'humilier, profiter de ta douleur, je prendrais même une photo avec ta femme et tes enfants pour faire un nouveau portrait de famille devant ton corps inerte après la raclée que je vais te mettre. Crois moi, que le début de ton cauchemar ne fait que commencer.

Chris Jericho contre Andy Leavine, acte III et acte final.

CHRIS JERICHO. — Qui es-tu, Andy ? Qu'as -tu fait hormis remporter Tough Enough ?Rien, c'est le néant. Et ton palmarès ? Nul également. Tes victoires ici se comptent sur les doigts d'une main et tes défaites sur le reste des mains, tu n'as pas une particularité qui fait de toi la star de demain, Silent Rage bien entendu. Tu n'es que le mouton de la Corporation, tu n'es pas ce loup que tu prétends être, tu es un simple mouton de Panurge. Tu es à l'opposé de moi, tu n'auras jamais un quart de ma classe, à vrai dire on ne boxe pas dans la même cour. Et ça ne sera jamais le cas car tu resteras un minable, une honte pour ta famille.

Tu sens la catchphrase pavée ? Moi aussi.

CHRIS JERICHO. — AT STAINLESS STEEL, YOU WILL SEE YOUR KIDS FOR THE LAST TIME AND THEN MY CAREER AT ATTITUDE WRESTLING CORPORATION WILL BEGIN. BELIEVE ME .. IT WILL NEVER ... E-E-E-EVER BE THE SAME AGAIN. SEE YOU SUNDAY, BIG ANDY !

C'est tout pour Chris Jericho qui pique une tête à présent. La réponse pour connaître le vainqueur de ce match, c'est bientôt : dans quelques jours Stainless Steel. Bonne chance Kev'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Stainless Steel - Andy Leavine vs. Chris Jericho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Forme] Chris Jericho blessé ?
» [Contrat] Précision sur le futur de Chris Jericho
» [Contrat] Chris Jericho déjà reparti ?
» Poli pour la tour de wake/stainless steel
» [Article] Chris Jericho, "Has Been" Magnifique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: