☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CTD - CTD#2 - Randy Orton vs Drew McIntyre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: CTD - CTD#2 - Randy Orton vs Drew McIntyre.   Ven 13 Mai - 22:15

Le meilleur contexte passe forcément par la présence du charismatique Jonathan Coachman.



- JONATHAN COACHMAN -
Chers fans de WWE : Chasing The Dream, j'ai réussi à quitter les claviers pour une soirée et en ce moment, je suis avec l'actuel champion du monde poids lourds de Friday Night Smackdown et qui aura également un match dans quelques jours face à Drew McIntyre, rookie de la team Bring It. Dans quel état d'esprit êtes-vous à l'idée d'affonter le premier draft pick de cette émission ?

- RANDY ORTON -
Shut up, Coach ! Stop telling non sense !Tu veux savoir mon état d'esprit ? Et bien tu vas l'avoir, j'en ai marre, j'en peux déjà plus de ces rookies qui n'ont aucun avenir, qui ne perceront jamais comme j'ai percé, ou encore des mecs qui pensent déjà pouvoir régner sur la WWE. Tout ça, ce sont des conneries. Sans compter le demi rookie que j'affronte, le choix de la team Bring It, son élément pertubateur même. Oui, Drew McIntyre a été le draft pick numéro 1 mais ou est sa crédibilité à présent ? Quand on est choisi en premier, on attend de vous que vous remportiez vos matches, que vous écrasiez vos adversaires, que vous les humiliez sans façon et avec classe, tout ça ce n'est pas Drew McIntyre qui l'a accompli la semaine passée. Non, c'est mon rookie Dolph Ziggler. Oui, Drew n'était pas l'image de ce qu'il devait et il ne le sera jamais, il n'a pas le mental pour être un vainqueur. Qu'importe le match, les adversaires, ou la stipulation : les Vipers en ressortent constamment vainqueurs, parce qu'ils sont formés, ils sont entraînés pour remporter des matches. Et cette semaine encore, j'en serai le parfait exemple.

- JONATHAN COACHMAN -
Cependant la semaine passée, 4 de vos rookies ont tout de même perdus leurs matches, donc votre raisonnement ne tient pas réellement plus que ça, Randy. En parlant de votre adversaire justement Drew McIntyre, que pensez-vous de lui ?

- RANDY ORTON -
Il est vrai que 4 de mes rookies ont perdus la semaine passée. Mais ils en ont subi les conséquences, Austin & JTG ont été les exemples de ce qu'il arrive quand on déçoit son entraîneur. Chez les Vipers, il n'y a qu'une seule règle : Remporte tous tes matches. Ils ont échoués, et les conséquences sont directs : un RKO. Mais comme dans toutes les équipes, il y a des maillons faibles, je compense cette absence de talent, de haine et de rage, de lutte tout simplement parce que le sur talent que je possède, moi même. Il ne vaut mieux pas s'attarder sur ce qui n'en vaut pas la peine, passons à mon match ou plutôt à la démonstration de talent que je vais effectuer à Drew McIntyre, et face à tout l'univers de WWE : Chasing The Dream.

Comme à son habitude, cet homme est modeste.

- RANDY ORTON -
The Chosen One hein ? Laissez-moi rire, Vince McMahon est décidément toujours aussi cinglé. Ce vieux fou a décrit Drew comme le futur champions du monde poids lourds des années à venir, et pour le moment je n'ai jamais entendu parler de Drew McIntyre en tant que World Heavyweight Champion. Mais cependant, je me trouve actuellement avec cette même ceinture autour de mes hanches, certainement que tu n'es pas The Chosen One finalement. Au moment où tu faisais tes débuts,que le chairman t'a choisi ce surnom que tu ne mérites absolument pas, j'étais au top comme je le suis encore aujourd'hui. Sur l'année 2009, alors que toi tu n'as remporté qu'un seul ridicule titre Intercontinental, moi j'ai remporté par 3 fois le titre de WWE Champion. Trois à zéro, le score est déjà lourd.

France - Brésil 98,what else ?

- JONATHAN COACHMAN -
Certes, mais n'a t-il pas connu une phase d'évolution et d'adaptation qui aujourd'hui lui permettrait de prétendre à une place de challenger pour ton titre, Randy ?

- RANDY ORTON -
Une évolution, lui ? Pas du tout, ce type n'a aucun talent, aucun charisme et aucune technique, toute son arrivée à la WWE n'est que le résultat d'une parfaite chance. La chance c'est tout qu'il possède. Mais quand on le soumet face à son talent, on voit ce qu'il en résulte, ce type a dégringolé. Petit à petit, il est redescendu à sa place, sa vraie place c'est à dire celle de jobber. Feudant contre Trent Baretta, pour le coeur de Kelly Kelly, n'est-ce pas ridicule ? Tandis que moi de mon côté, je remportais mes matches, je soumettais tout Monday Night RAW à la terreur en appliquant des RKO et des Punt Kick sur tous ceux qui ont osés se mettre sur ma route. Drew, je suis encore plus dangereux qu'il n'en apparaît, la moindre erreur pourrait t'être fatale. Il est clair que nous luttons pas dans la même cour. Je suis au top du top, et toi tu es dans le bas de l'échelle. Si on dispose ça, à la loi de la jungle je suis le prédateur et tu es la proie. Je rôderai autour de toi, et soudain je frapperai, je mordrai comme une Vipère, en une seule fois je te planterai au sol. Et puis alors, je prendrais le soin et le temps de te détruire à petit feu, lentement. Je te ferai souffrir, te torturer, tu vas implorer Dieu de t'épargner.

Avoue que là, Orton te fait flipper.

- RANDY ORTON -
Tu me supplieras de t'épargner mais ça ne marche pas comme ça, tu l'apprendras très vite. Non je prends un plaisir à torturer, à écraser et détruire, mon esprit ne se contrôlera plus en te voyant agoniser de cette sorte, c'est seulement lorsque je serai las de m'amuser avec toi, que je porterai le final pour que tu ne souffres plus jamais, parce que crois-moi après notre match, tu ne pourras jamais plus, tu n'oseras jamais plus remonter sur un ring. Tu comprendras très vite pourquoi je suis surnommé the Apex Predator, the Viper, the most dangerous superstar in a ring.

- JONATHAN COACHMAN -
Ajoutons à cela que votre rookie l'a vaincu la semaine passée, on pourrait croire à une malédiction Vipers pour l'Ecossais.

- RANDY ORTON -
Tu trouves ça amusant, tu veux que je te montre ce que c'est réellement d'avoir un membre du clan Vipers sur le dos. Je me ferai un plaisir de te faire vivre un calvaire. En effet, tu fais bien de rappeller que Drew McIntyre s'est incliné face à mon rookie, formé par moi mais dimanche soir, c'est le maître qu'il affronte et il n'aura l'occasion de comprendre qu'à coté, Dolph Ziggler est un parfait ange. Il n'a aucune chance, un rookie qui perd n'a simplement aucune chance contre un Headcoach de mon calbre. Je suis au dessus, et bientôt Drew tu seras en dessous.

DREW, FOR SURE YOU'RE THE CHOSEN ONE ... ON MY FUTURE VICTIMS' LIST. I WILL ENTER AS RANDY ORTON, HEADCOACH OF VIPERS. ONCE ALL WILL BE SAID AND DONE, I WILL LEFT THE RING AS RANDY ORTON, WINNER OF THE MATCH IN THE SHORTEST TIME EVER.

Tu sens la catchphrase de fin là ? Ben t'as pas tort.

AND IT'S NOT ARROGANCE, IT'S JUST MY DEDTINY !

Voilà c'est tout pour Randall qui s'en va & laisse le Coach, seul comme un con. Bonne chance Romu', que le meilleur gagne mon grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CTD - CTD#2 - Randy Orton vs Drew McIntyre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeurs] Changement de gimmick pour Drew McIntyre
» [Forme] Randy Orton blessé ?
» [Divers] Randy Orton agressé par un fan
» [Divers] Randy Orton au bout du rouleau.
» [Compétition] Randy Orton de retour à TLC ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: