☆ Réserve à RP & GFX ☆
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LWP - SNW IV - Randy Orton vs Bryan Danielson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Beard.
Barbu de Bollywood.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 26
Localisation : Aberdeen, Washington.
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: LWP - SNW IV - Randy Orton vs Bryan Danielson   Jeu 7 Avr - 23:03

Chez les Orton, le wrestling est une histoire de famille.



RANDY ORTON. - Ladies and gentlemen, welcome to the hometown of the new LWP's world champion, Randy Orton ! En effet, me voici à St-Louis dans le Missouri, dans le ranch familial pour fêter mon succès et le début de mon ère de domination sur la LWP, parce qu'à Thunderstorm l'Age Of Orton n'a fait que débuter. Vous avez surement des milliers à voir comment le Legend Killer a dominé du début à la fin ce vermisseau de Mick Foley, cette pauvre tâche d'icône du Hardcore n'a pas pu rivaliser contre moi. Mais je l'avais averti, je l'avais prévenu de ce qu'il risquait en m'affrontant : le pire, et le pire est arrivé. Je l'ai humilié, je l'ai réduit à l'état d'insecte, je me suis amusé avec lui comme s'amuse le chasseur avec sa proie et j'en suis ressorti vainqueur. Comme Jules César l'a dit : '' veni vidi vici '' : Je suis venu, j'ai vu et j'ai vaincu ! . Après je suis totalement et légitiment la figure de la fédération de Mark Cuban et de J.B.L ! Je suis le symbole de sa réussite, je suis son futur et je suis le meilleur qu'il soit jamais arrivé à ce business. Le nom d'Orton est respecté plus que n'importe quel autre nom. Pourquoi ? Parce que le respect est ce qui nous est dû.

Des mots forts de la bouche du nouveau champion, approuvés par le sourire d'un père et le hochement de tête du grand-père.

RANDY ORTON - Vous vous demandez certainement pourquoi mon père ainsi que mon grand-père sont présents aujourd'hui ici ? Tout cela concerne mon prochain match, tout cela est un message à mon prochain adversaire : Bryan Danielson. Tu vois je suis le fruit de deux générations, en effet je suis une superstar de la troisième génération. Avant moi, luttait mon père. '' Cowboy '' Bob Orton, une des plus grandes superstars de son époque et le fruit de sa carrière c'est qu'en 2005, il a été intronisé au Temple de la Renommée, oui mon père est un Hall Of Famer.

BOB ORTON JR. - Aussi vrai que je porte mon chapeau en ce moment même, fiston.

RANDY ORTON. - Et cet homme qui est à ma droite, vous voyez cet homme là ? C'est mon grand-père, Bob Orton Sr. Cet homme est l'intronisateur des Orton dans le business du catch, il est le premier à fouler un ring et répandre le nom d'Orton en tant que grandeur. Il mérite le respet et est un modèle pour l'homme que je suis. Si aujourd'hui, je suis ce que je suis c'est grâce à ces deux hommes que je le dois. Aujourd'hui je suis le fier représentant de ma famille, famille que l'on doit considérer comme la plus légendaire. Plus grand que les Hart, plus replendissant que les Guerrero, plus dominateur que les McMahon, les Orton sont et resteront ce qui est arrivé de mieux dans le monde du catch.

BOB ORTON SR.- Ca c'est parlé gamin, c'est comme ça qu'on défend l'honneur de notre famille, bien parlé vraiment ! Je suis fier de toi.

C'est ce qu'on appelle une famille soudée.



RANDY ORTON. - Et vous vous demandez également où je veux en venir avec tout cela, avec tout ce discours sur ma famille ? Et en quoi tout cela concerne Bryan Danielson ? Mais c'est très simple comme réponse, vous êtes vraiment encore plus idiots que je ne pouvais le penser. Je n'ai plus rien à prouver dans ce business, les Orton n'ont plus rien à prouver. Nous sommes reconnus, nous sommes célèbres et talentueux, nous avons acquis le statut de légendes du catch parce que nous le méritons plus que n'importe qui. Tandis que toi Bryan, tu n'es rien. Tu es tellement banal, ni ton nom ni toi même n'est reconnu pour quelque chose de légendaire, tu es un déchet, une honte pour le catch. Voilà ou je voulais en venir dans un premier temps, toi et moi sommes aux antipôles. Tu es encore en bas de l'échelle, pour un bout de temps et sans vouloir te briser tes utopies, tu y resteras pour tout le reste de ta carrière. Tu n'as ce truc qui te permettra de briller même dans tes plus mauvais matches pour sortir vainqueur, tu n'as ce truc qui te fait comprendre dès que tu foules un ring, que ta place est ici et que c'est toi qui domine, et les autres s'agenouillent. It is all about talent, and talent flows into my veins, my body as all the Ortons. But it's not your case, Bryan.

Vous trouvez aussi que sur ces images, Orton est fringué comme un sac ?

RANDY ORTON. - Voici la triste réalité, et c'est sans comparer nos parcours à la LWP. Commençons par toi, oui on garde toujours le meilleur pour la fin mais c'est une chose que tu ne connais également pas, vu que le meilleur n'est pas un mot pour te définir. Alors ton parcours, déjà on ne peut pas vraiment parler de performances transcendants, vu ton placement dans la carte. Alors 3 matches, une seule victoire. C'est déjà beaucoup pour toi non ? Enfin ton adversaire était quand même un vieux sénile, un vieux débris nommé Tommy Dreamer. Et sur les deux autres matches, deux défaites. Les spotlights, tu ne dois pas trop connaître mon vieux ? Non j'ai remarqué que tu es habitué à des matches placés en milieu de carte voir carrément refoulés en dark matches. Non le meilleur convient exactement pour parler de mon parcours à la Legendary Wrestling Project : 3 matches, 3 victoires. Le titre majeur de la fédération. Que dire de plus ? On peut également que tous mes matches ont été les plus grandes perfomances, les pics d'audimats pour les Sunday Night Wrestling. On peut également dire que j'ai été à l'affiche lors du premier Pay Per View de la LWP. Et la liste est tellement longue. Moi je brille sous les spotlights c'est là qu'est ma place, je suis habitué à ça. Je suis le champion, et toi tu n'es qu'un larve, qu'un esclave et un de mes sous fifres qui me doivent le respect, tu t'agenouilleras devant moi pour que je t'épargne ce dimanche.

Voilà pour commencer, Danielson si tu lis ses mots, attends dimanche pour te pendre clown



RANDY ORTON. - Parlons également de ta frustation, que tu réfoules et que tu gardes en toi. Tu ne comprends pas de quoi je parle ? Et si je te dis Ring Of Honor ? La mémoire te revient, oui dans le passé tu étais dans cette pitoyable fédération indy en compagnie des Homicide, Christopher Daniels et d'autres clowns du genre. Qu'est-ce que ça fait ? Qu'est-ce que ça fait de se dévouer corps et âme pour une fédération, de donner le '' meilleur '' de soi à chaque performance et de voir que tous ses efforts sont vains ? Car oui, longtemps tu as couru après un titre mondial à la ROH mais il t'a fui, fui comme la peste. Et tu connais la raison de cet échec ? C'est parce que ce n'est pas ta destinée, ce n'est pas ta fin de devenir champion, tu n'es pas fait pour ça. Finalement en voyant le gamin bouder dans son coin, il semblerait qu'on ait cedé à tes caprices et tu remportes un titre mondial. Ridicule ! Je suis le plus jeune champion du monde poids de toute l'histoire du catch ! Tu sais ce que cela signifie.. Cela signifie que depuis mon plus jeune âge je suis champion, j'ai été un champion et je resterai un champion toute ma vie.

La messe est dite, il semblerait.

RANDY ORTON. - Parlons également du fait que toi et moi fassions le match d'ouverture de la fédération, ce n'est pas pour t'encourager ou même te laisser espérer que tu puisse gagner ? Non, non tout ça c'est des utopies, des rêves qui ne se réaliseront. La question n'est donc pas de se demander qui va gagner le match, mais plutôt pourquoi je fais l'opener ? Cuban, je sais que tu es derrière tout ça, tu n'es qu'une sale enflure. Si tu penses que je vasi m'agenouiller devant toi parce que tu m'as foutu en opener après le RKO que je t'ai porté à Thunderstorm, tu peux aller te faire voir mon vieux. Je ne me baisse devant toi, je suis celui qui domine et les autres se soumettent. Tu penses que je vais le prendre comme une sanction ? Tu peux toujours rêver, tu n'es qu'un lâche Mark. Premièrement, tu réaliseras vite que c'est une erreur de m'avoir placé opener de ce match parce que je vais détruire, je vais déchiqueter, torturer et malmener le pauvre Bryan Danielson. Je vais le réduire à l'état de légume, en lui brisant tous ses os un à un. Je vais m'amuser avec lui, je vais le mettre en sang, il aura tellement de mal à faire quoique ce soit après notre match, que des dizaines d'équipes médicales. Parce que pour Bryan c'est normal d'être l'opener ici, c'est sa place, c'est un minable. Un de ces lutteurs banals, un de ces vermissaux qui pensent tous être légendaires après avoir remporté un ou deux matches dans toute leur carrière. Tandis que moi, depuis dimanche je suis le premier champion de la LWP, JE SUIS TON CHAMPION , tu me dois le respect et pour cela, tu dois me remettre à ma place c'est à dire dans le Main Event, parce que si le RKO t'a rendu un peu gâteux il semblerait que tu aies oublié que je fais vendre, que je ramène du succès à ta fédération. Moi et personne d'autre Cuban ! I am THE FUTURE of this federation, don't forget that !

Comme ça, en même temps on peut régler ses comptes. Donc ça, c'est fait !



RANDY ORTON. - Ce dimanche, Bryan. Toi et moi serons en match d'ouverture, je vais te montrer ce qu'il en coûte de m'affronter. Je vais te montrer un niveau que tu ne pourras jamais. Et après le match, tu seras ajouté à la longue listes des victimes et adversaires détruits par le Legend Killer. Mais toi, on se souviendra comme de l'adversaire le moins légendaire que j'ai eu l'occasion de vaincre.


THIS SUNDAY WHEN YOU'LL SEE MY ENTRANCE, YOU WILL UNDERSTAND THAT GREATNESS HAS ENTERED IN THE RING. THE ONLY THING THAT YOU WILL HAVE TO DO, IS BOW BOWN TO YOUR KING, TO THE LEGEND KILLER, TO THE NEW LWP'S WORLD CHAMPION !

AND IT IS NOT ARROGANCE, IT IS JUST MY DESTINY !


C'est tout, on coupe et c'est dans la boîte, on se retrouve dès dimanche pour une nouvelle édition de Sunday Night Wrestling. Bonne chance Y8.


Dernière édition par Pra' le Ven 8 Avr - 12:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LWP - SNW IV - Randy Orton vs Bryan Danielson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Forme] Randy Orton blessé ?
» [Divers] Randy Orton agressé par un fan
» [Divers] Randy Orton au bout du rouleau.
» [Compétition] Randy Orton de retour à TLC ?
» La WWE prend soin de Randy Orton...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabana of Rp'z :: Part of Roleplay :: Roleplay of Pra'-
Sauter vers: